Capteurs dédiés à la mesure des courants de fuite

5th June 2018
Source: LEM
Posted By : Enaie Azambuja
Capteurs dédiés à la mesure des courants de fuite

Le modèle LDSR est un composant innovant, économique et léger (25 g), doté d’un encombremente réduit. Le LDSR est conçu spécialement pour mesurer les courants de fuite nominaux de 300 mA et jusqu’à 900 mA crête à une fréquence de 2 kHz. Sa principale application concerne les onduleurs photovoltaïques (PV) sans transformateur pour le marché domestique, sur lesquels il permet de mesurer les courants de défaut AC et DC et d’assurer la sécurité des personnes à proximité de l’installation.

Ces courants résiduels, ou courants de fuite, pour lesquels la famille des LDSR a été spécialement conçue, peuvent apparaître dans des conditions de défauts dans un nombre de scénarios industriels ou de génération de puissance, comme les courts-circuits ou les défauts de terre.

En cas de raccord d’un panneau solaire à un réseau électrique, des précautions de sécurité s’imposent. En effet, en cas de défaut, la sécurité de tout humain se trouvant à proximité du système est largement mise en jeu.

Le capteur est monté sur une carte électronique (PCB) pour les connexions primaires et secondaires, et offre une sortie de tension analogique.

Les capteurs LDSR affichent par ailleurs une capacité de surcharge élevée atteignant les 3 300 A (pour une durée d’impulsion de 100 µs avec un temps de montée de 500 A/µs), ainsi qu’un excellent niveau d'isolation entre le circuit primaire et le circuit de mesure, grâce à de longues distances de fuite et de contournement (7,1 mm), associées à un indice de résistance au cheminement (CTI) de 600 V.

Basé sur un circuit ASIC à effet Hall à boucle fermée, le capteur LDSR est conçu avec un conducteur primaire intégré spécifique, capable de supporter 35 A sur la phase et le neutre (N). Il fournit un excellent taux de réjection de mode commun.

Cet ASIC propriétaire permet une excellente précision sur une plage de températures allant de -40 °C à +105 °C, conformément aux spécifications de la norme EN 61209.

Le modèle LDSR fonctionne avec une alimentation +5 VDC et affiche une consommation électrique typique de quelques 40 mA pour la mesure d’un courant résiduel primaire nominal de 300 mA. Il permet d’accéder à sa tension de référence interne, ainsi qu’à des options comme les fonctions d’enroulement de test ou de démagnétisation.

Le LDSR répond aux besoins des onduleurs photovoltaïques et bénéficie d’un prix compétitif, de dimensions compactes et de la compatibilité avec toutes les normes applicables. Le LDSR constitue également une excellente alternative aux solutions Fluxgate, beaucoup plus onéreuses, grâce à son encombrement réduit et à sa conception simple.

En plus d’assurer la sécurité dans les installations solaires de type onduleurs, la famille LDSR de LEM est également idéale pour toute une gamme d’autres applications, incluant la détection des défauts de symétrie sur les onduleurs de taille moyenne et la détection de défauts sur un large éventail de sources de puissance.

Les capteurs portent le marquage CE et UL et sont conformes à toutes les normes industrielles. LEM fournit une garantie de 5 ans pour tous ses capteurs.


Connectez-vous afin de laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Aucun commentaire




Sign up to view our publications

Sign up

Sign up to view our downloads

Sign up

SINDEX 2018
28th August 2018
Switzerland BERNEXPO-Site, Bern
European Microwave Week 2018
23rd September 2018
Spain Ifema Feria De Madrid
Connected World Summit 2018
25th September 2018
United Kingdom Printworks, London
IoT Solutions World Congress 2018
16th October 2018
Spain Barcelona
Engineering Design Show 2018
17th October 2018
United Kingdom Ricoh Arena, Coventry