Les origines des robots industriels actuels – et leur avenir

19th February 2019
Posted By : Victoria Chercasova
Les origines des robots industriels actuels – et leur avenir

Depuis que George Devol a dévoilé son robot industriel dans les années 1950, la robotique a progressé et proliféré à un rythme effréné. En 1970, on comptait quelque 200 robots industriels en service aux États-Unis. En 2015, ce chiffre s’élevait à 1,6 millions. La Fédération internationale de la robotique estime que ce nombre va presque doubler avant la fin de cette décennie, ce qui donne une idée de la vitesse de cette croissance. 

La raison est facile à comprendre. En effet, les robots sont devenus un élément si important du secteur de la production et d’autres industries que vivre sans eux est presque inimaginable.

Des fondements pour l’avenir

Les bases des robots actuels ont été posées dans les années 1980, lorsque les ingénieurs ont commencé à intégrer les capteurs et la technologie de vision industrielle - alors à un stade précoce - dans leurs conceptions. À mesure que ces technologies évoluaient - et que le prix du matériel informatique diminuait - nous avons assisté à une forte accélération du développement de la robotique industrielle. Alors que, peu de temps auparavant, les robots n’étaient encore que des appareils mécaniques rudimentaires que l’on pouvait programmer pour répéter à l’infini les mêmes tâches, ils sont devenus rapidement des machines plus complexes dotées de ce qu’on appelle une « intelligence limitée ».

L’entrée dans l’intelligence artificielle

L’évolution des logiciels est à l’origine de beaucoup des progrès réalisés en matière de robotique industrielle depuis les années 2000. L’intelligence artificielle (IA), dans ses formes diverses, repousse les limites des capacités des robots, leur permettant d’apprendre de leurs expériences passées et de prendre plus tard de meilleures décisions sans être guidés par des humains.

Les robots industriels modernes intègrent généralement une multitude de capteurs, afin de collecter des données pour alimenter des logiciels d’analyse et d’apprentissage automatique avancés. Cela permet aux robots d’interpréter ce que les capteurs détectent et de modifier leur action pour pouvoir remplir leur tâche de manière plus efficace ou sûre. Aujourd’hui, le travail des professionnels de la robotique porte principalement sur le fait de donner « une intelligence réelle » aux robots.

Le partenariat humain-robot

À mesure que les robots deviennent plus intelligents, ils sont capables d’effectuer des tâches plus sophistiquées et dans certains cas de les réaliser mieux qu’un humain ne pourra jamais le faire. Nous voyons ainsi apparaître une nouvelle catégorie de robot : les « robots collaboratifs » aussi appelés « cobots ». Ils sont conçus pour travailler aux côtés des humains.

Les cobots sont relativement récents dans le domaine de la robotique. Ils sont généralement plus légers et petits que les robots industriels traditionnels et peuvent être déplacés ou entraînés pour réaliser plus facilement différentes tâches. Leur caractéristique la plus importante est l’attention qu’ils portent à la sécurité. Elle leur permet de travailler dans des environnements où ils seront à proximité d’humains ou même en contact direct avec eux. Ce progrès a été permis par l’utilisation de technologies avancées, telles que la vision par ordinateur et les joints de force limitée, qui permettent aux cobots de sentir la proximité physique d’un humain et d’adopter un comportement adéquat. 

La coopération entre les cobots et les humains peut véritablement être révolutionnaire car elle permet aux deux parties d’accéder à des niveaux de capacité qu’elles ne pourraient pas atteindre seules. Imaginez une ligne de production sur laquelle un cobot déplace un objet lourd, tandis qu’un humain le guide à sa place. Cette collaboration entre personnes humaines et machines permet aux produits d’être conçus plus rapidement et précisément que si un humain ou un cobot travaillait seul. Les résultats obtenus avec les cobots primitifs ont été si bons dans les domaines de la construction, de la production et de la santé que, d’après le cabinet de conseil et de recherche ABIresearch, l’ensemble du marché des cobots devrait peser un milliard de dollars à l’horizon 2020 avec environ 40 000 machines de ce type en service dans le monde.

L’élément clé qui permet l’automatisation de l’industrie

Si les robots industriels modernes trouvent leurs origines dans le milieu du 20esiècle, leurs capacités sont à des années-lumière de celles de leurs ancêtres. Grâce aux progrès réalisés dans les domaines de l’électronique et des logiciels, les cobots intelligents d’aujourd’hui peuvent travailler aux côtés des humains en toute sécurité et effectuer toujours plus de tâches très diverses, de la peinture au soudage en passant par la chirurgie.

 


Connectez-vous afin de laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Aucun commentaire




Sign up to view our publications

Sign up

Sign up to view our downloads

Sign up

Hannover Fair 2019
1st April 2019
Germany Hannover
The Security Event 2019
9th April 2019
United Kingdom NEC, Birmingham
Ceramics Expo 2019
29th April 2019
United States of America International Exposition Center (I-X Center)
Electronics & Applications 2019
14th May 2019
Netherlands Jaarbeurs Utrecht Hall 7 Jaarbeursplein
Agile for Automotive 2019
15th May 2019
United States of America Detroit, MI