Les bénéficiaires du prix Nobel de Physique ont utilisé des instruments de Keithley

1st November 2010
News Release from: Keithley Instruments GmbH
Written by : ES Admin
Les bénéficiaires du prix Nobel de Physique ont utilisé des instruments de Keithley
Keithley Instruments, Inc., l'un des leaders mondiaux pour les tests électriques avancés et les systèmes de mesure, adresse ses félicitations aux Drs Andre Geim et Konstantin Novoselov de l'université de Manchester en Angleterre qui se sont vu attribuer le prix Nobel de Physique 2010 pour leurs recherches sur le graphène. Ce matériau est une monocouche atomique de carbone qui présente des propriétés physiques, électriques et chimiques, remarquables. Tout au long de leurs recherches, les docteurs Geim et Novoselov ont utilisé plusieurs instruments de Keithley, tels que le SourceMeter®, modèle 2400 et le nanovoltmètre, modèle 2182A.
Mark Hoersten, Vice-Président de Keithley pour le marketing souligne : Cette utilisation à provoqué chez nous une énorme satisfaction en apprenant que nos produits ont contribué à des recherches qui, grâce à un effort comme celui-ci, ont débouché sur une avancée fondamentale. Par un hasard inattendu, il se trouve que trois de nos employés étaient présents dans les laboratoires de ces éminents physiciens pour une visite après-vente de routine lorsque la nouvelle a été annoncée.

La recherche récompensée
Les physiciens Geim et Novoselov ont été les premiers à isoler le graphène sous la forme d'une monocouche atomique de carbone présentant une structure hexagonale de type nid d'abeille, en 2004. Les applications potentielles de ce nouveau matériau que l'on présente parfois comme la texture atomique parfaite entre dans le développement de matériaux super-résistants et super-légers utilisés pour la fabrication des satellites, en aéronautique et dans l'industrie automobile. On utilise aussi le graphène en électronique pour le développement des transistors hyper-rapides et de très haute bande passante, pour des affichages innovants, les bio-composants, les détecteurs de gaz monocouche et les ultra-capacités.

Robert Green, l'un des employés de Keithley, présent dans les labos de ces physiciens au moment de l'annonce de la nomination, remarque: Pour leurs recherches, ils ont utilisés deux SourceMeter de la série 2400 et un nanovoltmètre de la série 2182A, pour caractériser la résistivité et la très haute mobilité de la porteuse du matériau cristallin le plus fin qui ait jamais été isolé. Des instruments tels que le SourceMeter de la série 2400, ultra-sensible, aussi précis en générateur qu'en mesureur, qui peut effectuer des mesures sur des niveaux de courants très bas, et l'un des modèles 2182A, capable de mesurer les tensions les plus basses, sont essentiels pour faire des mesures reproductibles et fiables.

You must be logged in to comment

Write a comment

No comments




Latest Posts

The source for EOL devices

Sign up to view our publications

Sign up

Sign up to view our downloads

Sign up

 

WEBENCH® Designer