Formule E: une étape importante pour la mobilité électrique

10th August 2017
Posted By : Alice Matthews
Formule E: une étape importante pour la mobilité électrique

Avec la course du week-end dernier à Montréal, une impressionnante saison de compétitions de la première série de voitures de course électriques a pris fin. La lutte a été dure mais on a un vainqueur : Lucas di Grassi est champion du monde de Formule E. L’équipe de course de Formule E ABT Schaeffler Audi Sport a pris la 2ème place au classement par équipes, Daniel Abt termine quant à lui à la 8ème place au classement mondial. Il n’y a pas que des vainqueurs sur la piste.

En effet, la saison à venir, Würth Elektronik eiSos va intensifier son partenariat technologique à succès avec l’équipe ABT Schaeffler Audi Sport, qui sera dirigée dans le futur par Audi Sport. Les deux entreprises technologiques souhaitent promouvoir la Formule E et ses bolides électriques avec d’autres développements innovants en matière de vitesse, autonomie et sécurité, afin d’éveiller un enthousiasme encore plus grand pour la mobilité électrique en dehors de la compétition.

« Cette saison de Formule E a été un feu d’artifice émotionnel, car nous partagions naturellement cette fièvre et voulions voir en très bonne place l’équipe et les pilotes ABT Schaeffler Audi Sport. Chaque course, chaque manœuvre de dépassement devient un évènement, » si l’on en croit Alexander Gerfer, CTO du groupe Würth Elektronik eiSos. « Et nous sommes tous fiers de pouvoir contribuer, en tant que fabricant innovant de composants électroniques, au succès de la première série mondiale de compétitions électrique avec nos développements technologiques. »

Ainsi, depuis la saison 2, des terminaux REDCUBE sont déjà montés sur les cartes de l’onduleur. Pendant la troisième saison, qui vient de se terminer, Würth Elektronik eiSos et ABT Sportsline ont optimisé de concert la batterie d’appoint pour le cockpit. Le chargeur de batterie correspondant utilisé dans le garage de ABT Schaeffler Audi Sport, a été également mis au point en commun avec ABT Sportsline. Le coup d’envoi d’autres projets pour la saison quatre à venir est déjà depuis longtemps donné.

« L’utilisation dans les conditions de compétition les plus rudes de nos composants et systèmes pour les bolides de Formule E est pour nous un test précieux, » a dit Gerfer. « Le partenariat technologique en Formule E souligne notre engagement dans le domaine des composants innovants et des technologies d’avenir, et nous positionne comme un partenaire de poids pour d’autres projets spécifiques à la mobilité électrique. »

Mobilité électrique interactive dans la capitale
À l’apogée de sa tournée européenne, la Formule E a fait halte en juin dernier à Berlin. Sur l’ancienne piste de l’aéroport de Berlin-Tempelhof, la technique d’avenir a toujours joué un rôle capital. C'est la première fois toutefois que la mobilité électrique y apparaît. Le groupe Würth Elektronik eiSos a permis de vivre intensivement les nouvelles technologies telles que le « Wireless Power Charging » et le « Energy Harvesting », utilisées en Formule E lors de la course qui s’est déroulée dans la capitale allemande.

L’entreprise, qui veut favoriser la mobilité électrique, a organisé, lors de la course locale de la seule écurie allemande, ABT Schaeffler Audi Sport, un évènement grandiose pour les 120 clients et partenaires – avec en plus une visite de la voie des stands et une rencontre avec les pilotes dans l’exclusive Race Suite. Les applaudissements frénétiques lors de la lutte décisive l’ont bien montré : de nouveaux fans enthousiastes ont pu être gagnés par la Formule E et le thème de la mobilité électrique a gagné en intérêt.

Étape importante pour la mobilité électrique – Audi est le pionnier, BMW, Mercedes-Benz et Porsche suivent en Formule E
Les nombres croissants de visiteurs sur les circuits du monde entier et l’écho dans les médias classiques et sociaux contribuent également à accroître l’enthousiasme. Ce championnat de Formule E va continuer à se populariser : la saison prochaine, l’usine Audi va s’y mettre également. Le groupe Würth Elektronik eiSos reste le partenaire technologique de l’équipe qui partira à partir de la saison prochaine sous le nom Audi Sport ABT Schaeffler.

« Nous avons accompagné intensivement la Formule E dans les mois passés – lors des compétitions, pour le développement de la nouvelle chaîne cinématique et aussi via de nombreuses actions en marge de la course, » a expliqué le Dr. Peter Mertens, responsable du développement technique chez AUDI AG, dans un communiqué de presse de l’entreprise du 7 juillet 2017. « Le fait qu’Audi soit le premier constructeur automobile allemand à s’engager à partir de la saison prochaine dans ce championnat est également un pas de notre marque vers la mobilité électrique : à partir du mois de décembre sur les circuits et, l’année prochaine sur la route, avec la nouvelle Audi e-tron. »

Nouveautés importantes de la semaine passée : Les constructeurs de pointe allemands Mercedes-Benz, BMW et Porsche, toutes des entreprises de grande tradition dans le domaine du sport automobile, se déclarent nettement en faveur de la Formule E. La marque à l’étoile quitte le DTM à la fin de la saison et rejoint la Formule E l’année suivante. BMW va également participer à la série de compétition électrique internationale à partir de la saison 5. Porsche sera présent dès 2019 avec une propre équipe d’usine et abandonne pour cela son LMP 1 dans le championnat du monde d’endurance WEC.

« Mercedes-Benz, BMW et Porsche vont se mettre eux aussi à la Formule E – ceci devrait encore rehausser le suspense. Très bonnes perspectives pour la poursuite des développements dans le domaine de la mobilité électrique, » a indiqué Oliver Konz, PDG du groupe Würth Elektronik eiSos.


Connectez-vous afin de laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Aucun commentaire




Sign up to view our publications

Sign up

Sign up to view our downloads

Sign up

RF & Microwave 2018
21st March 2018
France Paris expo Porte de Versailles