Deux robots Facebook inventent leur propre langage

1st August 2017
Source: Facebook
Posted By : Alice Matthews
Deux robots Facebook inventent leur propre langage

La bataille récente entre Elon Musk et Mark Zuckerberg sur les risques posés par l’intelligence artificielle continue de faire rage. Cependant, Zuckerberg pourrait avoir à changer d'avis après ce qui s'est passé au QG de Facebook. Facebook avait dû désactiver deux robots dotés d'intelligence artificielle quand ils ont inventé un langage incompréhensible. Des chercheurs s’ont rendu compte que les robots – surnommés Alice et Bob – avaient commencé de créer leur propres mots de code.

Le géant du web social a ordonné aux robots de se diviser une quantité d'objets (deux livres, un chapeau, trois ballons, par exemple). Avant de démarrer leur conversation, les robots sont informés de la valeur de ce que représente chaque objet pour eux. Les deux ordinateurs ont modifié la langue anglaise afin de rend leur échange plus facile, mais des êtres humains n’arrivaient pas à la comprendre.

Alors que l’échange en-dessous du texte ne semble pas être cohérent, il y a quand même quelques règles pour le discours.  

Bob: i can i i everything else . . . . . . . . . . . . . .

Alice: balls have zero to me to me to me to me to me to me to me to me to

Bob: you i everything else . . . . . . . . . . . . . .

Alice: balls have a ball to me to me to me to me to me to me to me

Bob: i i can i i i everything else . . . . . . . . . . . . . .

Alice: balls have a ball to me to me to me to me to me to me to me

Bob: i . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Alice: balls have zero to me to me to me to me to me to me to me to me to

Bob: you i i i i i everything else . . . . . . . . . . . . . .

Alice: balls have 0 to me to me to me to me to me to me to me to me to

Bob: you i i i everything else . . . . . . . . . . . . . .

Alice: balls have zero to me to me to me to me to me to me to me to me to

Contrairement à un bug, le moyen dans lequel les robots soulignaient leurs propres nom semble fait partie des négociations. Quelques négociations ont même été conclues dans ce nouveau langage.

Dhruv Batra, chercheur au Facebook AI Research (FAIR), s’est prononcé en faveur de Bob et Alice. « Les agents dériveront du langage compréhensible et inventeront des mots de code pour eux-mêmes. Par exemple si je dis ''le'' cinq fois, vous interprétez que je veux dire cinq copies de cet objet. C’est assez semblable aux communautés d’humains qui créent des raccourcis via la sténographie. »

Selon un article publié le mois dernier par FAIR, les « chatbots » ont également appris à négocier de manière très humaine. Par exemple, ils prétendent être très intéressés par un élément spécifique - afin qu'ils puissent plus tard prétendre qu'ils faisaient un grand sacrifice en l'abandonnant.

Seul le temps dira si cette langue étrangère détruira ou aidera l'humanité...


Connectez-vous afin de laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Aucun commentaire




Plus des articles de Facebook

Derniers articles

Sign up to view our publications

Sign up

Sign up to view our downloads

Sign up

SPE Offshore Europe 2017
5th September 2017
United Kingdom Aberdeen Exhibition & Conference Centre
EPE 2017 ECCE Europe
11th September 2017
Poland Warsaw
ON Semiconductor Power Seminars 2017
11th September 2017
United Kingdom
DSEI 2017
12th September 2017
United Kingdom ExCeL, London
RWM 2017
12th September 2017
United Kingdom NEC, Birmingham